Tahitiennes au bord de la rivière – Paul Gauguin

Tahitiennes au bord de la rivière   Paul Gauguin

Impression de couleurs, paysage exotique, abondance de corps nus féminins – les détails d’une peinture basée sur des motifs tahitiens réalisée par l’un des plus grands représentants du post-impressionnisme français, Paul Gauguin. “Les femmes tahitiennes sur la rive du fleuve” est une œuvre qui a une caractéristique de composition des plans de construction. Ils sont comme des couches de tarte – la première, la seconde, distante – ont leur texture, leur rapport de couleur, leur technique. Nous analyserons ce dessert cadastral dans ses composants. Qu’est-ce qui ouvre le premier plan?

Ceci est une palette fraîche d’eau. C’est comme tissé à partir de pièces colorées et lumineuses.

Des reflets se perdent dans l’eau du fleuve, brouillant la netteté des images de ceux qui se sont accroupis sur les pierres chaudes du rivage. Cette couche est croustillante et cassante, mentholée avec un éclat lisse et huileux, puis le fond principal avec les héroïnes de l’image. C’est la couche la plus délicieuse et la plus riche en nuances du dessert de Gauguin.

Les couleurs de la vanille et de la pêche, du biscuit frit et de la cannelle sont cachées ici. L’herbe fanée est mélangée avec du sable, sur lequel des beautés exotiques ont récemment marché, laissant des traces brutes. Des blocs de pierres blanches ressemblent à des amoncellements de coton – doux et collants. Des femmes fatiguées sont assises dessus.

Certains parlent, d’autres regardent l’eau et les nuages ​​en fuite, créant un voile lisse. C’est l’imprégnation la plus difficile à préparer, révélant l’idée de créer une image simple de la sérénité de la vie des insulaires. Et là, à l’horizon, la guimauve rose du ciel blanchit. Il est recouvert d’une délicate croûte couleur pêche formée par les rayons du soleil qui part. Le beau paysage trahit la décontraction de Gauguin, sa disposition lumineuse et sa passion pour le triomphe du multicolore. Il utilise toujours le contour des silhouettes, divers degrés d’inclinaison des traits d’huile et la densité des couleurs, de sorte que l’intrigue a un certain contraste de détails et leur netteté.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)