Femmes au bord de la mer (maternité) – Paul Gauguin

Femmes au bord de la mer (maternité)   Paul Gauguin

En mars 1899, Pahura a donné naissance à un fils, que Gauguin a appelé Emil. À cet événement, Danielsson et quelques autres chercheurs ont associé l’apparition de deux tableaux. Après Wildenstein, elles sont généralement appelées “maternité I” et “maternité II”.

La deuxième toile est plus lumineuse et décorative, ainsi que l’absence de chien et de personnages en arrière-plan. La composition de l’Hermitage faisait partie d’un lot de dix tableaux envoyés par l’artiste à Vollard en janvier 1900 avec la description suivante: “8) Trois figures. Au premier plan,

une femme assise allaite un enfant. À droite se trouve un petit chien noir. À gauche, une femme debout en robe rouge avec un panier. Femme derrière dans une robe verte tenant des fleurs. Le fond est des lagons bleus et du sable rouge orangé. “

Réalisant le tableau “Femmes au bord de la mer”, Gauguin allie observations réelles, iconographie de scènes d’adoration infantile par des maîtres anciens et techniques de composition de Puvi de Chavannes. Cependant, en travaillant sur la peinture, l’artiste a rappelé ses propres personnages des Trois Tahitiens. La figure d’une femme avec des fleurs, debout au centre, est l’une des images les plus stables de la peinture de Gauguin de cette période. Elle l’est. en particulier, apparaît dans le film “Mois de Marie” et d’autres œuvres.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)