Paysage sur l’île de Martinique – Paul Gauguin

Paysage sur lîle de Martinique   Paul Gauguin

L’originalité de la manière picturale de Paul Gauguin se reflète de façon particulière dans le Paysage de l’île de Martinique créé par lui en 1887.

Le paysage est saturé et multiforme en termes de composition. Le nouveau style post-impressionniste est également perceptible dans la sélection de peintures pour la toile. “Le paysage de l’île de la Martinique” est attrayant, coloré, exotique. Le style d’écriture de Gauguin rappelle les crayons pastel.

Une variété de nuances forme des débordements irisés. Les traits colorés ne transpirent pas l’un contre l’autre,

mais comme avec des lacunes. Pourquoi l’effet d’une image vibrante et vibrante. L’image du ruisseau au premier plan de l’image diffère par rapport à la décision coloristique intéressante dans laquelle elle est prise. Le ruisseau scintille et attire avec son éclat et sa lueur violet clair, reconstruisant l’espace autour, lui donnant un élément de mondes de conte de fées magiques.

Le développement d’un nouveau style nécessite la structuration d’un nouveau monde. Le nouveau monde de l’art devrait être fondamentalement différent du monde de l’ordinaire, le monde d’une couleur et d’une dimension. Le post-impressionnisme crée un nouveau monde rempli de nombreuses idées nouvelles et de pensées complexes que vous devez comprendre, mais d’abord pour désigner en quelque sorte l’utilisation de l’art de l’image et de nouveaux moyens artistiques et visuels pour cela.

“Paysage sur l’île de la Martinique” a incorporé de nombreuses idées de l’impressionnisme, mais dans une plus large mesure, l’image est les principes de base de la peinture du post-impressionnisme. Ce sont des toiles multicolores complexes, donnant parfois une image multicolore et accrocheuse excessive; ce contraste des relations noir et blanc, donnant à l’image une netteté modérée.

“Paysage sur l’île de la Martinique” comme fragmenté en de nombreux points de couleur. Ce sentiment est favorisé par la polyvalence de la composition, le chaos des lignes, les virages, le chaos, qui donne naissance à l’idée de couleur et de forme. L’existence indépendante est inhérente à l’image, c’est juste une image colorée créée en utilisant la technique de la peinture à l’huile, elle vit vraiment, transperçant la toile avec l’air d’un nouvel art et des pensées confiantes et fermes sur les changements futurs.

Le paysage est saturé de pacification et d’harmonie, mais on peut y ressentir la dynamique cachée, mais constante, habillé cette toile d’être dans les nouvelles lois de l’art post-impressionniste déjà nouveau.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)