La mort. Paysage aux paons – Paul Gauguin

La mort. Paysage aux paons   Paul Gauguin

La photo fait référence au premier séjour de Gauguin à Tahiti. Un jeune Tahitien avec une hache au-dessus de sa tête est une réelle impression que l’artiste a ressentie en marchant le long de la côte de l’océan tôt le matin. Il est décrit dans son journal Noah Noah: “sur le rivage il y a un homme, presque nu, à côté de lui un grand cocotier. L’homme, avec un mouvement gracieux et flexible, soulève une lourde hache à deux mains, laissant sa lueur bleue au-dessus sur un fond argenté du ciel, en dessous – sa marque sur arbre mort..

La pose du Tahitien avec une hache sur l’image reprend

la figure de l’ancienne frise du Parthénon, d’où Gauguin l’a emmené avec lui à Tahiti. L’inscription tahitienne “Matamoe” dans le coin inférieur droit par Gauguin lui-même a été traduite par “Mort”. Une explication pour un tel nom pour un paysage si magnifique et festif peut être trouvée dans les livres de Gauguin: il a écrit que la vue des Tahitiens coupant des arbres a suscité en lui le sentiment de la mort d’un homme civilisé et de la naissance d’un “sauvage”.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)