Femme à la mangue (Fille aux fruits de mangue) – Paul Gauguin

Femme à la mangue (Fille aux fruits de mangue)   Paul Gauguin

La peinture est l’incarnation la plus sensuelle de la femme de Gauguin – Tehura. “Wahine no te vi” – le peintre a déduit de sa propre main le nom de la toile en langue tahitienne.

Cette fois, Gauguin n’a pas commencé à représenter sa femme nue – sa silhouette est complètement fermée derrière une robe missionnaire violet vif.

Les téléspectateurs attentifs et curieux peuvent penser qu’ici la fille est dans le dernier mois de grossesse et aura en partie raison. Tehura attendait vraiment un bébé, mais les changements physiologiques naturels n’avaient pas encore eu

le temps de réfléchir à la silhouette de la femme de Gauguin – le temps était trop court. Et les tableaux sont tout à fait justifiés dans les délires des spectateurs – Gauguin a “habillé” son modèle dans une robe volumineuse très large. Cette volonté de devancer les événements sera reprise plus tard par Gauguin Pablo Picasso.

La couleur lilas domine la toile, remplissant les trois quarts de son espace. Dans le contexte de cette couleur, des éléments lumineux sous la forme de motifs floraux blancs comme neige semblent extrêmement appropriés. Tehura elle-même est très belle – les cheveux luxueux noirs sont teintés de parure, un col blanc souligne la couleur de peau foncée.

Le peintre, peut-être, n’avait pas si raison d’anticiper les événements – il n’était pas destiné à voir comment Tehura allaitait les derniers mois de sa grossesse, il n’était pas devenu le témoin de la naissance de son fils. En 1894, il retournera à Paris pour une courte période, laissant une très jeune femme tahitienne, et à son retour, Tehura sera déjà marié à un jeune homme du coin, et son fils grandira dans cette famille.

Toute affection cordiale subséquente en Océanie ne sera pas aussi forte que l’amour du Tehura abandonné – ils ne lui apporteront ni le bonheur ni la nouvelle muse qu’il représenterait si souvent sur ses toiles.

Le tableau “Femme au fruit de mangue” sera ensuite acquis par Degas.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)