Rochers et chêne – Vincent Van Gogh

Rochers et chêne   Vincent Van Gogh

Van Gogh a créé la peinture “Boulders and Oak” à Arles en 1888. A cette époque, l’artiste peignait beaucoup, y compris d’après nature. Il a peint ce paysage dans les montagnes près d’Arles.

La composition de l’image est très intéressante. Près de la moitié de la toile est une haute colline. La partie supérieure est réservée au ciel et au jeune chêne. Van Gogh a un arbre presque au milieu entre les bords droit et gauche de l’image et mène jusqu’à son bord supérieur. Ainsi, il viole les canons classiques de la composition, mais cela n’est pas surprenant, car tout

son art était innovant.

Le paysage est dominé par des couleurs froides. Nuances bleues et roses très harmonieusement transmises du ciel. Presque tout le feuillage de l’arbre est écrit en bleu et bleu outremer. Les mêmes couleurs définissaient les contours et les parties d’ombre des gros rochers. Une telle prédominance de couleur bleue transmet l’atmosphère, créant une impression de légèreté.

L’attitude de l’artiste à l’égard de la nature s’exprime ici dans la manière d’écrire l’image. Le paysage est peint avec des coups de pinceau vifs et énergiques. Vag Gogh n’a pas mélangé de peintures sur la palette, appliquant des couleurs pures directement sur la toile. L’image est littéralement imprégnée de l’atmosphère d’une nature vierge. Van Gogh a parfaitement transmis la beauté sauvage et le mystère d’un coin intact.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)