Usines d’Agnere, vue depuis la périphérie de de Clichy – Vincent van Gogh

Usines dAgnere, vue depuis la périphérie de de Clichy   Vincent van Gogh

Dessinant des paysages, Van Gogh a choisi une variété de motifs. Mais les bâtiments industriels apparaissent assez rarement sur ses toiles, bien plus qu’un artiste attiré par la nature intacte et les maisons rurales. Néanmoins, Van Gogh a pu voir la beauté partout, y compris dans ce lieu, qui a servi de motif à l’un des paysages.

Ici, Van Gogh a été attiré par les couleurs chaudes des bâtiments industriels et une prairie jaune qui contrastent avec le ciel gris et les cheminées d’usine fumantes. Il divise la composition en deux parties égales, donnant le dessus à un ciel recouvert d’un voile incolore.

Dans ce contexte, des tuyaux d’usine montent, dont certains s’étendent jusqu’à l’horizon.

À l’arrière-plan, les maisons aux toits rouges gais sont en formation uniforme, et tout le premier plan est attribué à un champ jaune. Le paysage n’est pas désert, l’auteur le fait revivre avec deux personnages marchant au loin. Ils se détachent sur le fond du terrain.

Les tuyaux à l’horizon acquièrent une teinte bleuâtre pure, qui contraste avec la couleur jaune vif du champ, écrite en traits épars. Mais l’accent de couleur principal est créé par les toits rouge vif des maisons. Ces couleurs pures constituent une combinaison joyeuse qui donne au paysage industriel une ambiance dynamique et optimiste.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)