Portrait de M. Forest – Jean Auguste Dominic Ingres

Portrait de M. Forest   Jean Auguste Dominic Ingres

Les classiques ont raisonnablement soutenu que la figure “enseigne” la précision de la main. Dans le système de ces représentations, Ingres a également été élevé, alors qu’il était encore étudiant, il s’est montré comme un excellent dessinateur. Il a eu recours au dessin non seulement dans ses travaux préparatoires précédant la création de grands tableaux, mais en tant que genre complètement indépendant.

Les premiers portraits de profil d’Ingres démontrent à la fois de bonnes compétences “formelles” de l’artiste et son excellente maîtrise des dessins au trait. Vivant

en Italie, Ingres n’a pas hésité à gagner sa vie avec des portraits au crayon de touristes aristocratiques, comme le Portrait de M. Forest. Cependant, ce “journalier” l’ennuyait parfois beaucoup.

“C’est terrible”, a fait remarquer Ingres, “que je dois constamment peindre le visage de quelqu’un.” En même temps, les déclarations de l’artiste sont connues dans lesquelles le dessin est appelé “la base de la peinture. Les dessins d’Ingres sont très appréciés des amateurs d’art. Les historiens de l’art notent leur certitude psychologique et la capacité incomparable de l’artiste à transmettre le clair-obscur en utilisant des traits rythmiques, dont le croquis du tableau “Antiochus et Stratonica” en est un exemple.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)