La Grande Odalisque – Jean-Auguste Dominic Ingres

La Grande Odalisque   Jean Auguste Dominic Ingres

Ingres a écrit La Grande Odalisque à Rome pour la sœur de Napoléon, Carolina Murat. Le tableau a été exposé à Paris au Salon en 1819. À l’instar des artistes de la Renaissance, Ingres n’a pas hésité à idéaliser ou à exagérer certaines caractéristiques de ses modèles afin de réaliser l’idéalité ou de souligner l’expressivité de la forme. Dans cette peinture, il a ajouté trois vertèbres supplémentaires à l’odalisque, qui a été immédiatement remarquée par les critiques.

Comme c’est généralement le cas avec Ingres, la crédibilité anatomique est subordonnée aux tâches

artistiques: la main droite de l’odalisk est incroyablement longue, et la jambe gauche est tournée sous un angle impossible du point de vue de l’anatomie. En même temps, l’image donne une impression d’harmonie: le coin pointu créé par le genou gauche est nécessaire à l’artiste pour équilibrer la composition construite sur des triangles.

L’attirail oriental dans l’image souligne le détachement du modèle du spectateur et la perfection froide du corps féminin nu. La photo n’a jamais été acceptée par le client. Vers 1819, Ingres vendit la Grande Odalisque pour 800 francs au comte Purtales, et en 1899, elle fut achetée par le Louvre. Actuellement, Big Odalisque est situé dans la 75e salle au 1er étage de la galerie Daru au Louvre. Code: RF 1158.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)