Moulin à eau Opvertin – Vincent Van Gogh

Moulin à eau Opvertin   Vincent Van Gogh

Les bâtiments agricoles apparaissent sur les toiles hollandaises de Van Gogh presque aussi souvent que les misérables huttes paysannes. Pour l’artiste, ils faisaient partie intégrante de l’existence des personnes vivant et travaillant sur la terre.

Pour Vincent, leur vie semblait vraiment authentique – telle qu’elle aurait pu être conçue par la nature elle-même. Mais, en même temps, il était hanté par le sentiment d’une injustice monstrueuse tout en réalisant la gravité et le désespoir de la vie paysanne.

Dans ce paysage de 1884, Van Gogh a représenté un ancien moulin à eau. Une

structure en bois sombre s’élève au milieu d’un champ plat. L’auteur rend la ligne d’horizon assez basse, ce qui fait que le moulin semble monumental. À travers les nuages ​​épais, le soleil d’été est visible, mais le bâtiment reste à l’ombre. L’artiste accorde une grande attention aux subtilités d’ingénierie, en écrivant soigneusement les détails du mécanisme.

La peinture a été peinte dans des tons terreux atténués. Cependant, d’autres œuvres de la période hollandaise se distinguent par un plein air assez prononcé. Ici, le désir de transfert naturel d’un environnement lumière-air, qui deviendra plus tard la base de la peinture de paysage de Van Gogh, commence déjà à émerger.

Le ciel ne semble plus un élément “étranger”, ses reflets outremer sont visibles dans la masse claire et aérienne d’arbres lointains, sur le toit délabré d’un ancien moulin. Le paysage a été influencé par l’influence de l’école de Barbizon, dont Van Gogh se passionnait pour les idées au début de sa carrière.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)