Côte de Seine au Pont de Clichy au printemps – Vincent van Gogh

Côte de Seine au Pont de Clichy au printemps   Vincent van Gogh

Il s’agit d’une des œuvres en plein air de Vincent Van Gogh, jouée à Paris en 1887. En voyageant dans la nature, l’artiste a plus d’une fois choisi les vues de la Seine pour le paysage. Au printemps, les rives de la rivière sont devenues particulièrement pittoresques. Les premiers verts et délicates fleurs printanières ont fait le bonheur et ont fait créer l’artiste.

Dans cette œuvre, Van Gogh a également dépeint les rives de la Seine, mais dans un format légèrement inhabituel. La rivière est à peine visible à travers les fourrés denses d’arbustes et d’herbes qui couvrent

son rivage. Van Gogh a spécialement choisi une telle composition pour montrer la floraison printanière qui l’a frappé, ce qui est devenu la raison de la création de l’image. Il écrit soigneusement les feuilles vert pâle se balançant du vent léger du printemps.

Toute la partie supérieure du tableau en est recouverte, mais en même temps la sensation de légèreté et de légèreté que l’artiste a habilement transmise n’est pas perdue. Même le pont massif en arrière-plan semble presque invisible et en apesanteur.

La sensation de printemps est également transmise à l’aide de couleurs, sur la base d’une combinaison de tons pastel doux. L’étendue d’eau reflète le bleu clair du ciel et les fleurs du premier plan scintillent de bleu pâle et de rose clair. Tout cela traduit la joie de l’auteur de la nature printanière, de ses nuances douces, de sa fraîcheur et de sa légèreté.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)