Jardin du poète (Jardin des poètes) – Vincent Van Gogh

Jardin du poète (Jardin des poètes)   Vincent Van Gogh

En février 1888, Van Gogh se rend à Arles. Il rêvait de créer une communauté d’artistes libres engagés conjointement dans la peinture. Dans des lettres à son frère Theo, Bernard et Gauguin, Van Gogh a encouragé ses amis à le rejoindre. Après quelque temps, Paul Gauguin, imprégné de cette idée, a décidé de venir à Arles. En prévision de son arrivée, Van Gogh a créé une série de peintures censées décorer la chambre d’un ami.

L’une de ces peintures était la peinture “Jardin des poètes”. Sur celle-ci, l’artiste a représenté un parc de la ville, visible depuis la fenêtre

de la chambre de Gauguin. L’atmosphère du parc reflète bien l’humeur de l’artiste, espérant une vie pleine d’harmonie et de tranquillité. Van Gogh considérait le jardin comme un endroit où les gens pouvaient se détendre de l’agitation, profiter du silence, mettre de l’ordre dans leurs pensées et leurs sentiments, faire de la créativité.

L’artiste a représenté un parc de la ville au coucher du soleil. Le ciel jaune colore les arbres et l’herbe dans des couleurs chaudes, créant une atmosphère de paix et de tranquillité. Les couronnes translucides en arrière-plan jouent avec des nuances rouges et lilas. La soirée rend les ombres profondes, et les couleurs deviennent insaturées, disparaissant progressivement dans l’obscurité. Van Gogh a su parfaitement transmettre l’atmosphère de pacification du soir, qui se ressent toujours au crépuscule seul avec la nature.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)