Poisson rouge – Gustav Klimt

Poisson rouge   Gustav Klimt

Klimt a peint ce tableau à une époque où les passions faisaient rage autour de ses fresques, exécutées pour la Grande Salle de l’Université de Vienne. Elle était considérée comme une sorte de réponse conceptuelle, comme en témoigne son nom d’origine: “To My Critics”. Plus particulièrement sur cette toile est une figure féminine nue peinte dans une pose sexuelle.

L’artiste choisit un angle qui vous permet de rapprocher les fesses de la femme du spectateur. Évidemment, c’est le geste du maître, adressé aux critiques. Klimt a choqué un public d’esprit conservateur, provoquant

délibérément un scandale. Le scandale a éclaté.

Lorsque Klimt a décidé de montrer la photo qui venait de se terminer à Düsseldorf, il a été demandé de retirer cette toile, car elle pourrait tromper les membres de la famille royale qui étaient sur le point d’assister à l’ouverture de l’exposition. Ce sont les années des attaques les plus violentes contre l’artiste; en 1903, le livre Against Klimt est même publié, qui recueille les critiques les plus pointues sur l’artiste et ses œuvres.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)