Champs de tulipes – Vincent Van Gogh

Champs de tulipes   Vincent Van Gogh

Vincent Van Gogh a créé le tableau “Champs de tulipes” en 1883. À cette époque, il a étudié la peinture dans l’une des académies. Déjà à cette époque, l’artiste a commencé à tourmenter les signes de sa maladie mentale. Le créateur a eu des accès d’agression, il est souvent tombé dans la dépression, tout cela parce qu’il ne pouvait pas se réconcilier avec lui-même, avec son existence.

Étudier à l’académie a aidé Vincent à se détendre, à atténuer les symptômes de la maladie. La manière de peindre, qu’il a étudiée là-bas, était douce et lisse, ce qui a aidé

l’artiste à échapper à l’agitation de la vie, a donné le temps de réfléchir calmement à beaucoup de choses, et ses peintures étaient remplies de chaleur et de lumière.

Tout d’abord, sur la photo, d’immenses champs de tulipes de différentes couleurs sont frappants. Les tulipes ornent la lumière du coucher du soleil, rendant leur couleur encore plus magique. Van Gogh aimait représenter des personnes dans des peintures, cette image ne faisait pas exception. Au loin parmi les champs de fleurs, un homme marche, il travaille, s’occupe des fleurs, vérifie leur état, les protège. À cette époque, ces travaux étaient fréquents; de nombreuses personnes travaillaient dans des plantations de fleurs, en particulier dans les régions où la floriculture était activement répandue.

Dans cette peinture, Van Gogh a essayé de jouer dans le contraste des couleurs, ce qui l’a aidé à mieux montrer les endroits lumineux, à rendre l’image volumineuse, grâce à laquelle l’attention et les yeux du spectateur tombent principalement sur de belles tulipes. Les objets restants de l’image ne sont pas si importants et restent derrière, mais même ils sont faits clairement et naturellement, afin de ne pas gâcher l’ambiance générale de l’image. L’image est divisée visuellement en deux zones. En bas, des fleurs et en haut, plusieurs maisons minables, des arbres sombres et un ciel plein de nuages.

Malgré le fait que les fleurs occupent la majeure partie de l’image, sans objets tiers, l’image semble vide. Van Gogh était un maître des détails, il a toujours su remarquer les petites choses nécessaires et les représenter pour que tout le monde puisse les remarquer.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)