Portrait de N. I. Zabela-Vrubel sur fond de bouleaux – Mikhail Vrubel

Portrait de N. I. Zabela Vrubel sur fond de bouleaux   Mikhail Vrubel

L’épouse de l’artiste, Nadezhda Ivanovna Zabela, était une chanteuse célèbre. Vrubel a dit que de nombreux chanteurs chantent comme des oiseaux, et sa Nadia chante comme un homme. La nature a généreusement doté Nadezhda Ivanovna de la beauté de sa voix, mais son chant s’est également distingué par une âme particulière, une pénétration profonde dans la mélodie, dans chaque mot. Vrubel aimait beaucoup l’opéra, ressentait subtilement la musique. Il appréciait hautement les qualités spirituelles de sa femme, adorait son talent et prêtait une attention particulière à son art. Un homme, souvent impétueux

en paroles et en actions, avec elle il était doux et gentil.

Le portrait de Zabela est peint à l’extérieur et plein de lumière. De délicates taches lilas, vertes, blanches, ocres dans une combinaison complexe, posées sur la toile avec des mouvements inspirants, créent l’impression de légèreté, de transparence, de légèreté, d’un son joyeux harmonieux.

Vrubel dépeint, même légèrement exagéré, la particularité qu’il a trouvée dans l’apparence de sa femme: l’allongement d’un visage avec un menton lourd, un sourire fugace, comme caché, des yeux dilatés avec de grandes pupilles – et cette bizarrerie des traits donne au visage une beauté unique, un mystère cher à l’artiste.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)