Paysage breton – Emile Bernard

Paysage breton   Emile Bernard

Emile Bernard est un célèbre peintre impressionniste français. Il a étudié à l’Académie Cormon de Paris, où il a rencontré A. de Toulouse-Lautrec, V. Van Gogh, P. Cezanne. Au cours de ses études, Bernard s’est intéressé à l’art japonais, notamment à la gravure japonaise. Le pointillisme a également attiré son attention.

À Pont-Aven, il rencontre Gauguin, dont l’idée de créer une forme généralisée fascine Bernard, et il commence à s’engager dans la justification théorique du “synthétisme”. L’essence des idées de Bernard était de combiner des images imaginaires

et des taches de couleur décoratives. Selon l’artiste, l’essentiel pour lui était le désir de simplification afin de “révéler le sens de l’image”. Sous l’influence des idées de “synthétisme”, Bernard s’est tourné vers la réception du soi-disant “cloisonisme” – l’artiste a travaillé comme une tache de couleur, fermée dans un contour clair et créant une forme.

Bernard était également engagé dans le graphisme, l’illustration de livres. Les illustrations les plus célèbres ont été réalisées aux “Cantilens” par le poète symboliste J. Moreas. Dans les années 1890, l’artiste traverse une crise spirituelle. À cette époque, il se tourne vers la peinture religieuse et le mysticisme. Autres oeuvres célèbres: “Breton sous les parapluies”. 1892. Musée d’Orsay, Paris; “Pichet en argile et pommes.” 1887. Musée d’Orsay, Paris; Madeline dans la forêt de l’amour. Musée d’Orsay, Paris.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)