Noble slave – Rembrandt Harmenszoon Van Rijn

Noble slave   Rembrandt Harmenszoon Van Rijn

Rembrandt a profondément compris la nature de l’homme: tout portrait appartenant à son pinceau est une véritable biographie d’un homme réel qui a vécu.

En même temps, chaque individualité unique dans les portraits de Rembrandt fait partie de l’histoire humaine: les personnages de Rembrandt semblent sortis de l’éternité et se tiennent à son seuil. “Noble Slav” a été écrit par Rembrandt au milieu de la seconde moitié des années 1630, lorsque les œuvres de l’artiste sont particulièrement fortes pour tous les insolites.

Au cours de ces années, il a souvent habillé ses

mannequins de robes exotiques, qui ne leur ont cependant jamais donné la prétention. Cette peinture, pleine de la solennité majestueuse et de la lenteur épique du récit de l’auteur, est plutôt inhabituelle pour les premiers travaux de Rembrandt. La figure du slave semble émerger des profondeurs d’un fond brun doré neutre. La source de lumière placée derrière la figure souligne le large contour calme de la silhouette.

La deuxième source, située devant, allume un précieux brocart de robes, un léger turban, avec une lueur dorée. Le visage ridé est brillamment éclairé, les yeux pénétrants regardent calmement et attentivement le spectateur. Dans le même temps, l’expression d’un type d’expression particulier, légèrement ouvert au spectateur, n’est pas étrangère à l’image.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)