La parabole des riches – Rembrandt Harmenszoon Van Rijn

La parabole des riches   Rembrandt Harmenszoon Van Rijn

Peinture du peintre néerlandais Rembrandt van Rijn “La parabole des plus riches”. La taille de l’image est de 32 x 42 cm, huile sur toile. Tout ce qui a été dit dans les pages précédentes sur Rembrandt est assez contradictoire. En effet, l’environnement qui détermine l’activité vitale, la maturité vitale de Rembrandt van Rijn, a lui-même été créé et recréé à la suite de processus conflictuels.

Pendant la lutte de libération vieille de quatre-vingts ans des Pays-Bas du Nord contre l’absolutisme espagnol-Habsbourg, dans une combinaison de circonstances favorables, les deux ont mis

fin à leur première révolution victorieuse et ont fondé la première puissance commerciale, la “nation capitaliste modèle” du siècle en la personne de la République des Provinces-Unies; cette alliance, finalement reconnue à la conclusion de la paix de Westphalie en 1648, a déjà prospéré au cours de la trêve de douze ans conclue en 1609, et en même temps des contradictions sociales ont surgi dans la nouvelle réalité historique.

Néanmoins, cette société hollandaise, fondamentalement une société improductive de la classe moyenne, prospérant principalement aux dépens de l’Europe et des colonies d’outre-mer, une société dont les vues morales exigeaient la simplicité morale, la rigueur et une obéissance inconditionnelle, garantissait un certain espace pour la liberté spirituelle.

Des foules de réfugiés de l’oppression, de la terreur et de l’Inquisition en ont profité, ils recherchaient la sécurité ici et renforçaient la puissance économique du pays. “Dans quel autre pays peut-on jouir d’une telle liberté?” – ces paroles des Descartes françaises, exprimées en 1631, exprimaient l’opinion de beaucoup. Dans cette nouvelle réalité historique, l’œuvre de l’artiste Rembrandt a été créée et dépliée.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)