La naissance de Vénus – Sandro Botticelli

La naissance de Vénus   Sandro Botticelli

Une toile unique mêlant motifs religieux et antiquité classique appartient à une série de peintures mythologiques du célèbre Botticelli. Après son arrivée à Rome, trois œuvres ont été créées pour le pape Sixte IV. Avant la “naissance de Vénus”, le maître a créé Pallas et le Centaure, Vénus et Mars et le printemps.

L’œuvre démontre la figure nue de la déesse Vénus, née de la mer, et a été créée par ordre de Lorenzo le magnifique de la famille Médicis, qui s’intéressait particulièrement à la mythologie classique et aux légendes anciennes dans le contexte de l’art humaniste

de la Renaissance.

Angelo Poliziano, poète florentin, humaniste et scientifique, dans son poème épique “Stanze per la giostra” a décrit le processus d’apparition de Vénus à terre dans une coquille. C’est cette histoire qui a inspiré Botticelli à écrire. A gauche, le personnage principal est conduit par Zephyr, serrant sa femme Chlorida dans ses bras. A droite, l’un des harit est prêt à envelopper une jambe de Vénus dans un manteau orné de fleurs.

Malgré les proportions inhabituelles du corps, Botticelli dépeint Vénus comme une femme incroyablement belle avec une peau lisse et délicate, des boucles dorées. Elle apparaît dans ce monde comme une déesse de la beauté, et le public est témoin de l’acte de création. Le vent fait tourner des roses.

Il existe plusieurs interprétations de l’œuvre. La théorie néoplatonicienne rêveuse est assez populaire. Selon les documents prétendument détenus par le philosophe Platon, Vénus était la déesse de la terre, qui a inspiré l’homme à l’amour physique et la déesse céleste, qui a inspiré l’amour spirituel. Probablement le public du XVe siècle, en regardant la “Naissance de Vénus”, a ressenti un amour spirituel et divin.

Certains historiens de l’art interprètent la toile comme un message flatteur pour le puissant Lorenzo Medici. L’image de Vénus aurait été empruntée à Simonetta Vespucci, la maîtresse de Lorenzo et de son frère aîné. Drôle pour cette interprétation est le fait que Simonetta est née dans la ville italienne de Portovenere.

Les critiques suggèrent également que la Vénus nue ressemble à Eve dans le jardin d’Eden. En conséquence, la déesse elle-même personnifie l’église chrétienne. Cette interprétation n’est pas non plus allée sans coïncidences. Les catholiques “Stella Maris” personnifient la Vierge Marie. Peut-être que la mer donne naissance à Vénus de la même manière que Marie donnant naissance à Jésus.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)