Constitution du 3 mai – Jan Aloysy Matejko

Constitution du 3 mai   Jan Aloysy Matejko

Dans la “Constitution du 3 mai”, Matejko se tourna à nouveau vers l’idée d’unir en un seul instant de nombreux complots de développement de l’histoire polonaise. Dans ce cas, l’artiste a trouvé que la scène la plus appropriée à cette fin était le moment où les ambassadeurs du Seimas sont passés de la salle de conférence à l’église St. John’s.

Le long de la rue vers l’église, les créateurs et les partisans de la Constitution, entourés d’une foule de personnes les accueillant, se déplacent. La procession est dirigée par le roi Stanislav Augustus Poniatowski,

un peu plus loin de lui va l’auteur de la réforme, la formation de Hugo Kollontai. Derrière les ambassadeurs sont sur leurs épaules deux maréchaux du Sejm – Stanislav Malakhovsky et Casimir Nestor Sapegu. La procession est clôturée par: Stanislav Stashits et Andrzej Zamoysky.

Ce dernier emporte avec lui le paysan oisif de la foule. Parmi les témoins de cet événement historique présenté sur la photo, on trouve les soi-disant figures de commentaire – des images conçues pour souligner discrètement et discrètement l’attitude de l’auteur face à l’incident. Les chercheurs trouvent au moins deux de ces personnages dans la Constitution du 3 mai: il s’agit d’un vieux juif et prêtre Hofbauer gesticulant avec éloquence. On pense que ces chiffres montrent l’attitude critique de l’artiste face à l’événement représenté. Mateiko était en effet un fervent conservateur, un opposant aux dispositions libérales de la Constitution.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)