Saint Roch et Saint Louis de Toulouse – Ambrogio Borgognone

Saint Roch et Saint Louis de Toulouse   Ambrogio Borgognone

Reçu de l’héritage du comte Janos Palfi, de son palais Pozhonsky, en 1912; le comte l’achète à Milan en 1881. Peut-être que cette image était la partie supérieure droite d’un autel. Il a été écrit un peu plus tard que le précédent et en est plus schématique. Des peintures similaires à elle – peut-être du même autel – se trouvent dans les collections milanaises de Castello Sforzesco et Ambrosian.

Ici, Borgognone refuse déjà les innovations de Léonard de Vinci et choisit la voie de l’archaisation. Le rôle de la lumière diminue, un fond doré neutre revient à la place du paysage

spectaculaire en arrière-plan. Cependant, Borgognone ne peut toujours pas se débarrasser complètement de nouvelles vues.

L’éminent personnage puissant de Saint-Louis reste sans aucun doute une image typique de la Renaissance, il ressemble aux immenses figures des fresques milanaises Bramante.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)