Portrait de Louis XIII, roi de France – Peter Rubens

Portrait de Louis XIII, roi de France   Peter Rubens

Louis XIII, roi de France, fils d’Henri IV et de Marie de Médicis, est né à Fontainebleau le 27 septembre 1601. Après qu’Henry a été assassiné par un fanatique religieux le 14 mai 1610, Louis est monté sur le trône, mais sa mère a été nommée régente avec lui jusqu’à ce qu’il soit majeur.

Maria abandonne immédiatement le cours anti-Habsbourg de son mari, qui se manifeste notamment dans le mariage du jeune Louis arrangé par elle en 1615 avec Anna d’Autriche, fille du roi d’Espagne Philippe III.

La jeunesse du roi s’est déroulée dans une atmosphère d’intrigue

et même de trahison. La politique incohérente de la couronne a créé la possibilité de l’émergence de coalitions de la plus haute noblesse, qui s’opposaient à la formation d’un pouvoir royal fort.

En 1617-1621, Charles d’Albert, duc de Lluin, exerce la plus forte influence sur le roi. Son ascension au sommet commence avec l’assassinat de Konchino Konchini, ministre en chef de Maria Medici, inspiré de lui en 1617. L’élimination de Konchini répond pleinement aux intérêts du roi lui-même, qui voit qu’autrement il ne serait pas à l’abri des soins de sa mère. Se débarrassant de Conchini, Louis fit de Liigne sa main droite et sa mère exilée à Blois. Jusqu’à sa mort en 1621, de Ligne parvient à réprimer plusieurs complots, dont l’inspiratrice est Marie.

Confirmant l’édit nantais de son père de 1598 sur la tolérance religieuse, Louis mena en même temps une lutte décisive contre la chair de poule séparatiste des huguenots. Cependant, au début, des échecs l’attendaient; ainsi, en 1621, de Liuin est battu pour tenter de s’emparer de Montauban, forteresse et place forte des huguenots.

À la mort de de Lyuin, Maria fait la paix avec son fils, reçoit un chapeau cardinal pour son conseiller Richelieu et, en 1624, le présente au conseil royal. Depuis lors jusqu’à sa mort en 1642, le cardinal Richelieu est resté la figure centrale de la scène politique française, et la personnalité du monarque, qui ne s’intéressait sérieusement qu’aux affaires militaires, était dans l’ombre du grand ministre.

Cependant, la représentation traditionnelle de Louis comme une marionnette obéissante entre les mains de Richelieu est loin de la réalité. Richelieu n’a fait ses démarches qu’avec l’approbation du roi, et lorsque la question s’est posée des mesures contre les participants aux complots, le roi a montré une sévérité inexorable qui dépassait celle que Richelieu lui-même attendait de lui.

Le roi Gaston d’Orléans a participé à l’une des conspirations. Sous le règne de Louis, la couronne française renforce son pouvoir dans le cadre d’une politique active de centralisation, tandis que dans l’arène extérieure la France s’oppose avec succès aux Habsbourg. Le roi est resté sans héritiers pendant très longtemps, jusqu’en 1638, quand il semblait que tous les espoirs étaient perdus, Anna n’a pas donné naissance à un fils, le futur roi Louis XIV, et en 1640 – un autre, Philippe. Louis XIII est décédé à Saint-Germain-en-Laye le 14 mai 1643. Le tableau a été peint par Rubens en France, alors qu’il travaillait sur le cycle “La vie de Maria Médicis”.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)