Portrait de la fille d’Olya dans l’enfance – Vasily Surikov

Portrait de la fille dOlya dans lenfance   Vasily Surikov

Ici, les yeux du spectateur s’ouvrent avec une tendresse extraordinaire en voyant un merveilleux enfant, la fille de l’artiste lui-même. La fille sur la photo est debout avec une poupée près du poêle, elle est assez lâche et pas tendue. Ses yeux sont droits et curieux. Ses grands yeux sombres et sa robe brillante ramènent involontairement le spectateur dans l’atmosphère de l’enfance. Olya se tient près du poêle en faïence blanche et tient une poupée dans ses mains.

Sur la fille est une robe rouge avec un col en dentelle blanche. Surikov a infiniment compliqué sa tâche: blanc sur blanc, rouge sur

rouge, l’harmonie du noir. Les trois couleurs prédominantes principales – rouge, noir et blanc – pourraient bien alourdir le portrait, mais une orchestration colorée habile conduit à une humeur psychologique complètement différente. Néanmoins, le principal mérite du portrait n’est pas la perfection technique, mais l’incarnation picturale réussie de l’ouverture cordiale.

Beaucoup de choses contribuent à créer une atmosphère intime: la crédulité d’un geste d’une paume potelée touchant doucement une surface chaude, un demi-sourire léger se cachant dans les coins d’une bouche fermement définie, et aussi une disposition gaie et passionnée devinée avec perspicacité. Ici, le monde brillant de l’enfant bien-aimé est parfaitement véhiculé.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)