Le Christ aux anges – Edouard Manet

Le Christ aux anges   Edouard Manet

Manet n’a que quelques tableaux sur un complot religieux – le peintre a préféré les paysages, les portraits et les observations quotidiennes. Le maître a abordé ce sujet pour la première fois en 1864, en écrivant le tableau “Le Christ mort avec les anges”.

Sur les draps blancs froissés au centre de l’image, nous voyons le corps sans vie du Fils de Dieu. Son regard s’estompa, mais son visage ne perdit ni détermination ni noblesse. Deux anges sur les côtés du protagoniste sont privés de tout attirail indiquant une appartenance céleste – ni lumière ni halo. Ils peuvent être confondus

avec des gens ordinaires qui sont venus dans le corps du Sauveur. Le fond sombre concentre le spectateur sur les détails du premier plan, pour lesquels l’auteur choisit des couleurs vives et pures.

Le fait que Manet interprète librement l’histoire sacrée est clair pour ceux qui connaissent les principales subtilités de l’intrigue. Nous nous attendons à voir Marie-Madeleine, près de la tombe vide, cependant, nous voyons le Christ mort, entouré de deux anges. On ne sait pas si l’auteur a intentionnellement commis cette erreur ou non, mais nous avons reçu des informations que Manet lui-même déplorait sur son autre inexactitude. Ce n’est que lorsque le tableau était au Salon que l’artiste a remarqué qu’il représentait les blessures du Christ de l’autre côté.

Les critiques, bien sûr, n’ont pas restreint leurs évaluations en colère. La toile a été accusée de manque de spiritualité, a souligné les erreurs et l’analphabétisme de son auteur. Le reproche le plus cruel était que l’image de Christ dans Manet ressemble plus à un mineur qu’à un fils de Dieu.

Peu de gens ont réussi à voir un chef-d’œuvre dans la nouvelle image et à parler ouvertement. L’une de ces personnes était Emil Zola. Le célèbre écrivain et publicitaire a noté la dureté et les détails de cette image. Rejetant toute la composante spirituelle de Zola, il a insisté sur le fait que pour lui la peinture “Dead Christ with the Angels” est un cadavre qui est vrai à son image et fort en peinture, écrit en plein air. Zola a félicité Mane pour sa fermeté et son courage.

Aujourd’hui, une photo d’une histoire rare pour Mane est exposée à New York.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)