Golfe de Naples au clair de lune – Ivan Aivazovsky

Golfe de Naples au clair de lune   Ivan Aivazovsky

A la recherche constante de sources d’inspiration pour écrire ses tableaux, Aivazovsky fait très souvent des voyages en mer Noire. En conséquence, après ces voyages, des peintures célèbres telles que le monastère Saint-Georges, Storm on the Black Sea et bien d’autres sont apparues.

Une fois Aivazovsky a décidé de quitter la Russie et a fait un voyage en Europe. Parmi les nombreux pays qu’il a réussi à visiter, l’artiste a privilégié l’Italie. Selon les critiques d’art, les œuvres “italiennes” de l’auteur sont radicalement différentes de la majeure partie de son œuvre.

Afin de ressentir cette différence, j’ai décidé de me familiariser avec le travail d’Aivazovsky lors de son voyage en Italie.

Malgré la maigre connaissance de la peinture, j’ai immédiatement remarqué à quel point l’humeur de l’artiste avait changé. Apparemment, l’émeute de la nature méridionale a fait une telle impression forte sur Aivazovsky que chaque image de cette période est saturée de la joie sincère et de l’humeur romantique de l’auteur. L’une des œuvres les plus marquantes et les plus remarquables est le “golfe de Naples au clair de lune”.

Aivazovsky peut être qualifié de véritable expert des paysages lunaires, ce que nous prouve cette image. L’étendue calme de la mer reflète le clair de lune, traversant le ciel sombre du golfe de Naples. L’artiste nous propose de faire une promenade nocturne le long du chemin lunaire jusqu’au pied du Vésuve. Le volcan est en arrière-plan de l’image, au début je n’y ai même pas fait attention. Mais l’auteur s’en est également occupé – il a enveloppé le paysage d’une légère brume, faisant allusion à la proximité du volcan.

Habituellement, dans ses œuvres, Aivazovsky est complètement immergé dans la mer, en tirant chaque goutte. Dans le tableau “Golfe de Naples au clair de lune”, j’ai remarqué avec quelle prudence l’artiste abordait l’image du littoral. Chaque détail de l’image a été élaboré par l’auteur avec une expressivité particulière. Ce sont des vignes gracieuses qui pendent à un énorme arbre et à sa magnifique couronne. Et même la faible petite lumière dans une grande maison sombre, soigneusement éclairée par l’artiste pour ceux qui ne dorment pas dans ce royaume nocturne.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)