Alyonushka – Victor Vasnetsov

Alyonushka   Victor Vasnetsov

Le tableau “Alyonushka” est l’un des tableaux les plus populaires du maître, écrit d’après un conte populaire russe. Une jeune fille assise sur une pierre sur les rives d’une rivière envahie attire par sa beauté naturelle simple. Ses yeux tristes lisent des sentiments profonds – tristesse et en même temps le rêve d’un temps heureux qui va venir, des rêves de jeune fille et le désir de son jeune frère. L’artiste a réussi à transmettre magistralement l’ambiance générale triste et pacifiée de l’image, qui est renforcée par les images de la nature – des arbres

immobiles, flottant lentement au-dessus des nuages.

Dans le tableau “Alyonushka”, le maître reflète parfaitement la relation étroite d’une simple personne russe avec la nature environnante. Il semble que la nature soit également attristée, comme la fille représentée sur la toile. Pas un seul fragment de l’image ne distrait le spectateur de l’intrigue principale, mais au contraire la renforce et la met en valeur. Chaque détail de l’image conduit à de tristes pensées.

Travaillant sur l’intrigue de l’image, Vasnetsov a décidé de placer une jeune fille sans défense dans un endroit vraiment ruiné. Apparemment, l’auteur a cherché de cette manière à provoquer une pincée régulière dans le cœur du public. L’artiste a utilisé avec succès l’histoire de conte de fées pour révéler pleinement le caractère russe ambigu et complexe. Malgré le jeune âge de l’héroïne, elle éprouve une tristesse vraiment adulte. L’apparition d’une fille aux cheveux roux non nettoyés, aux yeux sombres et à la bouche écarlate potelée trahit un enfant au destin difficile.

En fait, dans l’apparence d’Alyonushka, quelque chose de fabuleux et de fantastique est complètement absent, et toute la fabulosité de l’intrigue est soulignée par le seul détail de la composition – un groupe d’hirondelles assis au-dessus de la tête de la fille. On sait que les hirondelles sont depuis longtemps un symbole d’espoir. Vasnetsov a profité de cette astuce inhabituelle, voulant équilibrer l’image de l’héroïne principale pleine de mélancolie et donner l’espoir d’une fin heureuse au conte de fées russe.

L’artiste a magistralement rempli le paysage global de l’image d’une atmosphère de tristesse et de silence. Il a parfaitement réussi à représenter la surface gelée de l’étang, le carex et l’épinette immobile. Silence, calme – même un étang reflète le personnage principal à peine perceptible, très délicat. Les jeunes arbres tremblent légèrement, le ciel fronce les sourcils un peu. Les tons vert foncé du paysage environnant contrastent avec le rougissement délicat du visage de la fille et la tristesse d’automne avec des couleurs vives sur la robe d’été délabrée d’Alenushka. Selon les légendes folkloriques, la nature prend vie à la fin de la journée et acquiert une capacité magique à se sentir synchronisée avec une personne.

Une capacité unique similaire à vivre en résonance avec la nature était inhérente à l’artiste lui-même. Par conséquent, les sentiments d’Alyonushka sont si coordonnés dans l’image avec l’état de la forêt environnante. Le spectateur, en regardant l’image, a le sentiment que dans un instant le conte de fées va continuer…

L’image lyrique d’une simple fille russe au regard triste a poussé Vasnetsov à écrire une image qui émane d’un esprit essentiellement russe. Cette œuvre du célèbre peintre est particulièrement émouvante et simple.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)