Usine à Londres – Lucian Freud

Usine à Londres   Lucian Freud

Sur la photo de l’artiste anglais “Factory in London”, nous voyons le bâtiment et la cour de l’ancienne usine. Peint dans des tons gris-vert, le paysage fait une impression plutôt terne. Des fragments de verre sont dispersés au-dessus du bord du mur de briques afin que les étrangers ne puissent pas entrer dans l’usine. Personne n’est visible dans la cour, seules de petites figures de personnes peuvent être vues dans certaines fenêtres.

Là, à l’intérieur du bâtiment, tout se passe comme il se doit – les machines-outils fonctionnent, donnent les produits finis au convoyeur, les

jointures sur les comptes sont comptées par les patrons. Involontairement, une comparaison vient à l’esprit avec une machine aveugle et sans âme qui, dans l’effondrement de ses mécanismes, ne remarque pas comment elle affecte la santé et la vie des personnes qui y travaillent. Chaque jour, ils viennent ici pour travailler du matin au soir, sans se rendre compte qu’ils ont oublié comment sourire, que la jeunesse s’en va et terne, comme l’usine elle-même, la vieillesse arrive.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)