Talisman – Paul Serusier

Talisman   Paul Serusier

Le tableau “Talisman” Seryuzyo était pour lui le plus précieux et le plus important, selon le maître lui-même. Le programme de toile est loin du contenu – l’œuvre reflète le paysage. Le nom du tableau a été donné par l’artiste lui-même, sachant qu’il s’agit d’un point de repère pour lui, ce qui lui a assuré bonne chance sur le chemin de l’autodétermination créative.

L’œuvre a été créée en 1888 sous la stricte direction de Paul Gauguin, que Serusier considérait comme son principal professeur, qui a déterminé le style de l’artiste, son style individuel.

À première vue sur la toile, le spectateur peut immédiatement remarquer quelque chose en commun avec les peintures de Gauguin, à savoir l’attitude envers la couleur qui a fait le lien entre deux grands impressionnistes. Des couleurs pures et lumineuses composent l’image, rendant l’intrigue sans importance, se déplaçant au premier plan, prenant la première place.

Seryuzyo a dépeint la nature de ces coloristes, qui sont apparus aux yeux de l’artiste, en regardant le paysage pittoresque. Si l’ombre des arbres donnait un bleu, alors cela se reflétait dans l’image avec un outremer frais, si les arbres eux-mêmes apparaissaient en jaune, alors dans l’image, leur couronne volumétrique était également transmise par l’émeute du jaune.

Ainsi, l’œuvre “Talisman” est devenue la quintessence du principe de base de la peinture du maître, que Gauguin lui a expliqué un jour: l’artiste ne doit pas copier la nature, il est destiné à la transformer, à la peindre avec des couleurs pures, créant une dynamique magique. Seryuzye a soigneusement conservé le tableau “Talisman” tout au long de sa vie, comme un rappel du début de son parcours créatif et du rôle du grand Gauguin.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)