Séparation de la lumière et des ténèbres – Michelangelo Buonarroti

Séparation de la lumière et des ténèbres   Michelangelo Buonarroti

Séparation de la lumière de l’obscurité, une fresque de Michel-Ange Buonarroti, un fragment de la peinture de la Chapelle Sixtine. À bien des égards, l’intention générale du plafond Sixtine n’est pas claire.

On ne sait pas quel programme idéologique général relie le contenu des compositions situées au milieu de l’arc; il n’est toujours pas expliqué de manière convaincante pourquoi Michel-Ange a orienté ces compositions de telle manière que leur examen devrait commencer par “Intoxication de Noé” et se terminer par “Séparation de la lumière et des ténèbres”, c’est-à-dire

dans l’ordre inverse des événements de la Bible; la signification des scènes et des images dans les compositions de coffrage et de lunettes reste sombre. Mais ce serait une erreur, en partant du principe que le contenu du plafond nous reste inconnu.

Malgré l’imprécision des motifs de l’intrigue individuelle et le manque de décodage des comparaisons symboliques possibles, la véritable base du contenu de la peinture est assez évidente – elle s’exprime avec une luminosité exceptionnelle non seulement dans les compositions de l’intrigue, mais aussi dans les images “sans intrigue” et même dans les figures qui ont un but purement décoratif – c’est l’apothéose de la création la puissance de l’homme, la glorification de sa beauté corporelle et spirituelle.

Les épisodes des premiers jours de création sélectionnés pour les fresques de l’intrigue sont très favorables à l’expression de cette idée. Dans les fresques “Création du soleil et de la lune” et “Séparation de la lumière et des ténèbres”, le Sabaoth volant dans l’espace, représenté sous les traits d’un vieil homme au pouvoir titanesque, dans une explosion orageuse, comme dans une extase d’énergie créatrice, crée des luminaires et divise les espaces avec le mouvement des bras tendus. L’homme ici est représenté par l’artiste Michelangelo Buonarroti à l’image d’un démiurge, son pouvoir illimité de créer des mondes.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)