Pureté de l’imagination – Giorgio de Chirico

Pureté de limagination   Giorgio de Chirico

Travaillant sur la “Pureté de l’imagination”, de Chirico conserve le même rapport d’ombre et de lumière que dans la “Tour”. Mais ce ne sont plus les tours qui attirent l’attention – l’œil est attiré par un rectangle lumineux à l’arrière de l’image, brillamment éclairé par le soleil.

Peinture dans l’image – l’artiste se tournera toujours vers cette technique lors de l’écriture des soi-disant intérieurs métaphysiques. Ici, des tableaux architecturaux géométriques remplissent l’espace et, pour ainsi dire, exercent une pression

sur le spectateur. Cette sensation provient du fait que le plan de l’image semble incliné.

Poursuivant sa recherche de style, la métaphysique de Chirico aborde enfin la vision intérieure de la réalité, lorsque les objets se transforment en symboles purs. Tel est son défi: l’espace et le temps se figent dans les peintures: l’espace se ferme en lui-même, et le temps se resserre à sa perception personnelle par l’artiste. Clarté extrême de la forme et obscurité du sens…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)