Portrait d’une paysanne inconnue en costume russe – Ivan Argunov

Portrait dune paysanne inconnue en costume russe   Ivan Argunov

Argounov lui-même est venu d’un milieu paysan, car la direction principale de son travail peut être appelée le désir de montrer la dignité et la beauté de l’homme, quelle que soit sa classe. Il lui arrivait d’écrire et de savoir, et de roturiers. Et partout où il a trouvé l’étincelle de Dieu en l’homme, ce trait qui le rendait beau.

“Portrait d’une femme inconnue en costume russe” représente une paysanne en tenue traditionnelle. Mais si vous ne le savez pas, ou n’y pensez pas, la fille sur la photo semble plus égale aux nobles dames, elle garde un tel calme. Elle a un

visage doux et simple. Un nez légèrement retroussé, des joues rougies, un léger sourire joue sur les lèvres, les sourcils sont même, fins, arqués.

Les cheveux étaient soigneusement coupés sous la kokoshnik brodée d’or, les boucles d’oreilles brillaient dans les oreilles, de grosses perles rouges coulaient sur le cou. Chemise blanche propre avec une seule perle écarlate, une robe d’été brodée. Elle est habillée comme si elle allait se marier aujourd’hui, ou pour les festivités, où tout le village sera.

À un moment donné, on pensait que la jeune fille était une artiste de théâtre vêtue d’un costume de théâtre. Cependant, aucun costume n’est recréé si méticuleusement, et aucun artiste n’aura un visage aussi calme et simple. Au contraire, la robe d’été a été retirée de la poitrine de l’ancienne grand-mère, et les perles provenaient encore de l’arrière-grand-mère.

À travers les yeux de la fille du portrait, le passé regarde le spectateur. Regarder le match sur Ivan Kupala, serments sous les saules sacrés. Leur propriétaire pourrait bien faire des danses rondes du premier et chanter des chansons aussi visqueuses que du miel. Elle pouvait mettre un bol de lait fait maison, peigner les cheveux des enfants, récolter et semer. Il semblait incarner l’esprit de l’ancien mode de vie, le temps de la mousse et de l’ancien. Et, bien sûr, elle est belle, et ne cèdera à aucune noble ni dans l’estime de soi ni dans le charme d’un sourire.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)