Moi, Picasso – Pablo Picasso

Moi, Picasso   Pablo Picasso

L’une des peintures les plus chères au monde, dont le prix a été déterminé chez Sotheby’s en 1989 lors de l’achat dans une collection privée, et s’élevait à près de 48 millions de dollars, a été peinte au tout début de la créativité. Quelle ironie – le jeune Picasso, qui vivait dans le quartier le plus pauvre de Paris, avait désespérément besoin d’un moyen de subsistance, a créé un portrait de lui-même sur la toile, qui prend ensuite la 11e place dans le classement des peintures chères!!!

Même le spectateur le moins éclairé reconnaîtra immédiatement le style caractéristique

de l’autoportrait – c’est l’impressionnisme. Dans sa jeunesse, Picasso était encore au stade de la recherche de sa propre manière d’écrire, et il n’est pas surprenant que les jeunes et les impudents aient été séduits par le travail des libres penseurs-impressionnistes.

Le portrait a été exécuté dans une palette lumineuse, pratiquement dépourvue de demi-teintes. Les traits de Picasso sont confiants et si larges qu’ils semblent prendre du volume. La couleur de l’image est dotée d’une expression sensuelle et d’une énergie presque tangible. Le jeune Picasso y est bien reconnu, ce qui sera une rareté dans ses travaux de portrait, où l’espace sera divisé en formules géométriques et en figures, comme dans les portraits de Dora Maar ou Maria Teresa.

Picasso a présenté l’autoportrait avec d’autres peintures impressionnistes à l’exposition Vollard, et a été immédiatement remarqué par le public. Cependant, les critiques, reconnaissant la douance du jeune Pablo, les ont néanmoins exhortés à chercher leur chemin dans l’art, ce que le peintre a fait. Six mois plus tard, sa “période bleue” de créativité viendra, offrant au monde de délicieux chefs-d’œuvre immortels.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)