Expulsion de marchands du temple – Giotto

Expulsion de marchands du temple   Giotto

Comme dans de nombreuses autres scènes à figures multiples du cycle de la fresque de la chapelle del Arena, l’action se déroule ici à l’extérieur de l’intérieur du temple jusqu’à la place devant le bâtiment.

Cela a permis d’introduire un certain nombre d’épisodes supplémentaires dans la composition, dans l’interprétation desquels Giotto révèle son don extraordinaire en tant que narrateur qui sait diversifier l’événement principal de l’intrigue en montrant les motifs qui l’accompagnent.

Nous pouvons nous faire une idée très claire de la scène de l’incident

et du rôle de tous ses participants. Mais, contrairement aux maîtres du “gothique international”, qui ont parfois perdu leur sens des proportions en inventant de plus en plus de détails destinés à occuper l’imagination du spectateur, Giotto ne néglige jamais l’essentiel, lui subordonnant rigidement tout le reste.

Un exemple est l’image d’un portique à trois travées devant l’entrée du temple. Il améliore non seulement la nature spatiale de la scène, mais aussi, grâce au rythme de ses travées arquées, est clairement en corrélation avec l’ordre dans lequel les figures sont placées au premier plan, soulignant davantage la position centrale de la figure du Christ.

Et la petite chaire de prédication adjacente au mur extérieur de l’église, avec sa forte saillie, attire notre attention sur un groupe de pharisiens et de prêtres rassemblés à une certaine distance, juste à ce moment, selon le texte de l’Évangile, et complotant leurs intrigues contre Jésus-Christ.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)