En mémoire de Georges Dyer – Francis Bacon

En mémoire de Georges Dyer   Francis Bacon

De nombreux événements importants dans la vie de Francis Bacon ont lieu dans les années 1960; Le bacon est couvert de nombreux prix et distinctions. En 1968 – premier voyage à New York, “Triptyque sur le thème du poème de Thomas Eliot”, 1967. En 1971 – une rétrospective au Grand Palais, à Paris: plus de 100 tableaux et 11 triptyques.

La même année, à l’occasion de la mort de Georges Dyer, Francis Bacon écrit le triptyque “A la mémoire de Georges Dyer”. Il s’agit d’un hommage à l’ami proche et amoureux de l’artiste. Le triptyque n’est pas écrit d’une

manière si dure d’abstractionnisme, il est lyrique. Lumière jaune chaude, des marches rouges s’élèvent.

Une porte familière, un bouton de sonnette – ils l’attendent depuis toujours ici. Sur le côté droit du triptyque est une image d’un homme solitaire assis près de la fenêtre. En souvenir d’un ami disparu, de l’inextricabilité de leur amitié – un reflet dans le verre d’une petite table. Les portraits et allégories de la mort de Georges Dyer ont suffisamment d’espace dans le travail de l’artiste.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)