Capriccio aux ruines classiques – Antonio Canaletto

Capriccio aux ruines classiques   Antonio Canaletto

Parfois, s’efforçant d’atteindre l’harmonie artistique, Canaletto a créé un espace étrange qui a peu en commun avec la réalité. Cependant, il l’a fait assez subtilement pour ne pas transformer son travail en science-fiction. Dans certains cas, l’artiste n’a que légèrement réarrangé les accents dans une scène bien connue du spectateur, dans d’autres il a agi de façon plus radicale.

Canaletto ne considérait pas sa Venise natale comme une éternellement figée pour toujours, mais comme un produit semi-fini artistique, permettant des transformations fascinantes et des interprétations

créatives. Capriccio était son genre préféré. Algarotti, un collectionneur renommé du XVIIIe siècle, définit ce genre comme “une scène composée d’éléments collectés à différents endroits”. Si nous parlons d’œuvres similaires de Canaletto, alors elles représentent des paysages poétiques, collectionnant au hasard des monuments architecturaux de Rome, Padoue, Venise et l’Angleterre.

L’une des peintures les plus célèbres de Canaletto, réalisée dans le genre “capriccio”, est considérée comme “Capriccio avec des ruines classiques”. Ici, l’artiste a combiné de manière compositionnelle dans un espace limité les ruines de bâtiments anciens, qu’il a esquissées lors de son court séjour à Rome en 1719.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)