Bâtiment du Parlement à Londres. Coucher de soleil – Claude Monet

Bâtiment du Parlement à Londres. Coucher de soleil   Claude Monet

Le travail de Claude Monet se distingue par une variété de thèmes, de solutions de composition et d’images créées. Le peintre a peint plusieurs fois le Parlement de Londres. Parallèlement, les œuvres consacrées à la création de paysages “anglais” se distinguent par leur originalité et leur dissemblance. Malgré le fait que le scénario était le même pour cette série d’œuvres, toutes les peintures sur ce sujet étaient originales et uniques.

Un exemple est la toile impressionniste du “Parlement de Claude Monet à Londres. Coucher de soleil”. Le tableau a été peint en 1904, au cours

de la vie de Claude Monet en Angleterre. Aujourd’hui, le travail se trouve à Zurich au Kunsthaus. L’image a été créée par un artiste utilisant la technique de la peinture à l’huile. “The Parliament Building in London. Sunset” fait partie d’une série d’œuvres de Claude Monet, consacrées à l’Angleterre, ses villes, les traits d’être “Albion brumeux”.

L’image du coucher du soleil du bâtiment du Parlement est remplie d’expressions spéciales, de colorations émotionnelles, de luminosité et de contraste d’effets d’éclairage. L’image se distingue par une humeur anxieuse particulière. Un sentiment caractéristique de la beauté d’un jour mourant, une sorte de “mort” du jour. C’est une sorte de métaphore du départ, la tragédie de la mort de quelque chose de beau. La silhouette de l’édifice du Parlement est peinte dans des tons riches de bleu foncé et de noir. Les contours du bâtiment ressemblent aux dents pointues d’une clôture conditionnelle, tracées avec toute la gravité et le sérieux des lignes et des proportions.

La coloration noire et rouge de la toile apporte un sentiment de séparation du monde, la dualité de l’environnement. La toile n’est pas du tout comme un croquis impressionniste léger et doux. Mais c’est plutôt une œuvre d’art saturée de significations et de pensées philosophiques. Les associations associées à la philosophie du désastre, représentées par le paysage aux couleurs d’un coucher de soleil noir ardent, sont inévitablement nées. L’artiste déclare que le principal symbole pictural de cette toile est le soleil brûlant brûlant de toutes les nuances de rouge.

Ce soleil couchant, pour ainsi dire, domine tout, agissant comme un centre de composition. La réflexion du soleil couchant dans les eaux de la Tamise double, complique l’espace de l’image. Des frottis, qui ont peint une boule de feu rouge-jaune dans le plan du ciel et de la surface de l’eau, ont peint tout un espace visible.

Le savoir-faire impressionniste de Claude Monet s’est incarné de manière particulière dans une série de paysages de Londres. L’artiste a montré dans ses œuvres comment la réalité transmise peut être variable, incohérente, conditionnelle. De nombreux critiques d’art notent le fait que la méthode impressionniste de Monet ne véhicule pas la réalité objective et ne reconnaît pas l’immuabilité des qualités des objets. L’art de Monet, comme la lumière dans ses toiles, scintille, glisse, inondant tout le quartier de sa chaleur.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)