Athéna, Vénus et Junon – Hans von Aachen

Athéna, Vénus et Junon   Hans von Aachen

Le peintre Hans von Aachen a peint sur la base du mythe grec antique de la pomme de discorde, qui a servi de cause indirecte de la guerre de Troie. Trois déesses sont représentées, Athéna, Vénus et Junon, qui sont venues à Paris pour résoudre un différend sur laquelle d’entre elles est la plus belle.

Junon lui a promis une domination sur l’Asie, Athéna – victoire et gloire militaire, Vénus – la possession d’une belle femme; il a préféré ce dernier et a donné la pomme à Vénus, acquérant cela à lui-même et à son peuple dans la déesse Vénus en tant que patronne constante. Paris, sur les

conseils de Vénus, est allé à Amikly.

Doté de la déesse Vénus de tous les sorts de beauté et de charmes, il était apprécié des hôtes hospitaliers et surtout séduit Elena. Paris l’a convaincue de quitter la maison de son mari Ménélas et a navigué avec elle la nuit en Asie, emportant de nombreux trésors du palais de Ménélas. Cet acte de Paris a donné lieu à la guerre de Troie.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)